H.T.S.M.A.

Hypnose, Thérapeutique  Stratégique et Mouvements Alternatifs

(H.T.S.M.A.)

(La Thérapie du vécu de détresse)

Quand une souffrance est exprimée aussi profondément que nous n’avons plus la maîtrise de nous-même (amnésie, dépression*, peurs anticipatoires, obsessions, phobies, troubles addictives, troubles de l’attachement (sentiment d’être seul sans lien, d’avoir tout à porter seul), troubles psychosomatiques*…), il est temps de s’interroger par rapport à une origine inconsciente de cette détresse.

« Oui, ce que tu as vécu a été source de détresse et tu en as souffert et maintenant….avec ce que l’on a fait de toi, que vas-tu faire de toi aujourd’hui dans la relation à toi-même, aux autres et au monde ? »

Heureusement, aujourd’hui, nous pouvons dépasser ces troubles psychiques par les psychothérapies brèves adaptées.

HTSMA a été mis au point par une équipe de médecins, psychiatres, psychothérapeutes et psychologues de l’Association Arepta à Nantes. L’hypnose (ericksonienne), les thérapies stratégiques et les mouvements alternatifs (tels qu’employés dans la technique de l’EMDR de Francine Shapiro), la systémie (étude des relations interpersonnelles), les travaux sur l’attachement, sont d’habitude employés seuls. Leur couplage de manière stratégique permet de mettre en évidence des schémas inconscients bloqués et de se concentrer sur les dysfonctionnements véritables faisant ainsi appel à l’aspect sensoriel, émotionnel, comportemental et cognitif de celui-ci afin de libérer et remettre en fonction le naturel en soi pour faire émerger ses propres ressources, compétences et solutions quelque soit ce que l’on a vécu.

Carl Gustave Jung disait que lorsqu’il y avait une détresse profonde, le corps enregistrait l’évènement et agissait d’une manière dissociée de l’esprit, comme une séparation entre conscient et inconscient et que c’est dans cet espace que se créait le symptôme.

Lorsque la détresse s’installe, diverses réactions peuvent paraître, allant de la confusion, l’amnésie, l’impuissance, des peurs anticipatoires, des douleurs, des angoisses… La détresse se manifeste dans le corps par une réaction de type animal (régit par le cerveau reptilien). Nous pouvons nous retrouver sidéré et nous couper de notre corps, lutter et développer des obsessions ou fuir et développer des phobies.

Lorsqu’un état de stress post-traumatique s’installe des symptômes d’origine inconsciente apparaissent et tournent en boucle tels que des visions désagréables, des ruminations mentales, des troubles corporels de type peur (sueurs froides, paralysie…), des troubles émotionnels et/ou la peur que cela recommence, une hypervigilance…

HTSMA permet de remettre en relation les différentes parties de soi pour avancer harmonieusement vers une vie choisie plutôt qu’une vie subie$.

Une séance de HTSMA démarre dans un climat de confiance et de sécurité. Elle peut être vécue dans le corps, dans l’esprit, de façon logique ou illogique. Toute information est utilisée, que la source vienne du client ou du thérapeute. Ensembles thérapeute et client co-créent un nouveau vécu de sécurité et de sérénité. Le thérapeute est dans une posture de soutien et de non savoir. Le client est engagé entièrement dans l’avancement thérapeutique. C’est une expérience psycho-corporelle qui pourra être intégrée et revécue dans le monde concret pour se libérer de ses conditionnements, traumas, peurs et se reconnecter au monde en toute sécurité avec des liens stables. 

A travers une partie dysfonctionnelle inconsciente, nous laissons émerger une partie saine et restructurante du client. Les mouvements alternatifs permettent de rentrer dans une transe hypnotique active. Le conscient reste bien vigilant alors que l’inconscient fait émerger les souvenirs ou représentations inconscientes dont nous avons besoin. 

La partie saine de soi reprend sa place.

La solution se trouve dans le problème et de nouvelles relations aux autres, au monde et à soi s’ouvrent…

  • *Traitement de ces symptômes en collaboration avec le corps médical.

$ Lorsque nos actes, pensées ou sensations sont différentes de nos souhaits et que nous n’avons pas de prises sur celles-ci nous pouvons vivre cela comme un état de soumission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.