P.N.L.H.

La Programmation Neuro-Linguistique est un modèle créé par Richard Bandler & John Grinder, considéré comme une « extension » de l’hypnose.
Au départ, la PNL consiste en une fine analyse des structures du langage (méta-modèle) et des patterns (structures répétitives, modèles) du comportement. Son principal apport est la modélisation, qui consiste à découvrir toutes les stratégies d’un individu exercant une compétence particulière, afin de la reproduire.

Bandler et Grinder, fondant leur méthode sur l’étude de la communication, modélisèrent notamment les plus grands « communiquants » qu’il purent trouver, en l’occurrence, les trois meilleurs thérapeutes connus : Fritz Perl (fondateur de la Gestalt Thérapie), Virginia Satir (figure de proue de la thérapie familiale), et surtout, Milton Erickson (génie de l’hypnose).

Il en résulte que la PNL fournit des modèles extrêmement précis et efficaces en matière de communication, de changement, de représentation interne, d’état de conscience, etc…
C’est grâce à Bandler & Grinder que nous pouvons aujourd’hui utiliser et apprendre l’hypnose ericksonienne. Dans la préface de leur premier ouvrage, Erickson avoue avoir appris des choses sur ce que lui-même faisait sans s’en rendre compte !

Par la suite, la PNL a notamment érigé des protocoles particuliers pour régler certains dysfonctionnements, et codifié certaines techniques utilisées de manière auparavant incomprise par Erickson. Elle a apporté des précisions sur le fonctionnement des individus d’un point de vue systémique*.

D’une manière générale, l’apprentissage de l’hypnose Ericksonienne et de la PNL sont forcément imbriqués, même si ce n’est pas « officiellement » le cas dans les écoles de PNL en France.

Formée à l’ARCHE, je pratique de la PNL hypnotique (ou PNLH). Ainsi, la PNL est pratiquée en étroite relation avec l’hypnose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.